Psy et écrivains : Boris Cyrulnik, la nuit, j’écrirai des soleils

Je lis cela en ce moment. Quelques écrivains passés au crible de l’analyse d’un neurologue célèbre. Sous la grille de la résilience qui prend forme d’écriture. Ce n’est pas mal, mais ce serait réducteur de les réduire à cela.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s