Bertrand Belin

Je découvre ce chanteur romancier, et c’est un vrai bonheur. J’étais passé à côté de lui, peut-être parce que son style a bien évolué depuis dix ans pour arriver à maturation. Bashung est mort, Higelin est mort, Boris Vian est mort, on a besoin de poètes scéniques comme lui. Je vais partager quelques vidéos dans cet article. Ses textes sont dépouillés et et explorent le sens des mots jusqu’à l’os.

Au jeu des comparaisons, il a des intonations à la Bashung, certains arrangements qui font penser à Manset, la veste noire de Nick Cave, le sens poétique d’un Dominique A, les origines géographiques bretonnes maritimes d’un Miossec . Il me fait surtout penser au Bowie berlinois de l’époque de Brecht : Baal. Mais le tout forme un ensemble cohérent bien à lui. J’aimerais bien le voir sur scène en vrai.

« Quand j’habitais mon appartement à Berlin, je chantais cette chanson tous les matins … »

Il publie chez P.O.L :

http://www.pol-editeur.com/index.php?spec=auteur&numauteur=6166

Sa page Wikipedia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bertrand_Belin

Son site officiel :

http://www.bertrandbelin.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s